Animaux sauvages, chasse et pêche

Vous êtes intéressé par la chasse ou la capture d’animaux et de poissons sauvages ? Apprenez tout ce que vous devez savoir sur la chasse et la pêche aux États-Unis. Renseignez-vous sur la réglementation, les espèces protégées et la sécurité.


homme pêche
Photo gracieuseté de Daniel Case

Chasse et pêche

Il y aurait environ 14 millions de chasseurs et environ 33 millions de pêcheurs aux États-Unis. Les lois encadrant la chasse et la pêche varient d’un État à l’autre, et même au sein d’un État.

Réglementation

Vous ne pourrez pêcher ou chasser que dans certaines zones, certains jours et à certaines heures. Vous ne pourrez utiliser que certaines armes et tuer certains animaux, et vous devrez peut-être porter des vêtements orange pour être visible.

Il est illégal de chasser ou de pêcher dans la plupart des parcs publics, et vous pouvez être condamné à payer une amende pour avoir utilisé des pièges pour capturer des pigeons, des canards, des oies, des poissons ou des écureuils en ville. En pleine nature, la chasse et la pêche de ces animaux sont réglementées dans une mesure différente selon l’État. Vous pouvez découvrir où chasser dans chaque État et quelle est la réglementation.

Permis de chasse

Renseignez-vous auprès de vos services locaux de police, de gestion de la faune ou des ressources naturelles, parfois appelé garde forestier ou garde-chasse. Vous devrez probablement acheter un permis de chasse ou de pêche et l’avoir sur vous. La chasse illégale sans permis est appelée « braconnage » et entraîne de lourdes sanctions.

Pêche

Vous pouvez également avoir besoin d’un permis de pêche. Les poissons de certains lacs et cours d’eau sont toxiques en raison de la pollution de l’eau. Vous pouvez être autorisé à pêcher, mais vous serez averti de ne pas manger votre « prise ». « Catch and release » (pêche avec remise à l’eau) est un terme sportif qui décrit l’acte de pêcher pour attraper quelque chose, puis de le remettre en liberté.

Espèces menacées

Certains animaux sont des espèces rares. Ils sont donc protégés par la loi et ne peuvent pas être chassés ou tués pour quelque raison que ce soit et en toute saison. Au Texas, par exemple, les animaux protégés comprennent les lynx roux, les coyotes, les grenouilles, les pumas, les chiens de prairie, les lapins et les tortues.

Sécurité des chasseurs

Il y a eu de nombreux incidents lorsque des gens chassaient sans prendre les précautions nécessaires et ne respectaient pas les règles. Chaque année, environ 1 000 personnes reçoivent des blessures par balle dans des accidents de chasse en Amérique du Nord, et environ 100 d’entre elles meurent de leurs blessures.

Animaux sauvages

L’observation de la faune est un passe-temps courant aux États-Unis. Certains animaux, qui n’existent qu’en Amérique du Nord, peuvent être nouveaux pour vous. Vous pouvez utiliser un guide en ligne pour en savoir plus sur les espèces sauvages aux Etats Unis.

Accidents de voiture impliquant des animaux sauvages

Dans les zones rurales, un animal sauvage peut traverser la route pendant que vous conduisez. Cette situation est particulièrement fréquente à l’aube et au crépuscule, et au printemps et à l’automne. Essayer d’éviter ces animaux peut entraîner un accident de voiture et provoquer des blessures graves. Les experts vous recommandent de maintenir votre trajectoire et de ralentir si possible, et lorsque vous êtes en sécurité, de vous arrêter sur le bas-côté et de retirer l’animal de la route, si vous le pouvez. Cela empêchera les autres conducteurs de faire une embardée et d’avoir un accident.

S’il s’agit d’un gros animal, appelez les services d’urgence au 911 pour expliquer la situation, afin que les forces de l’ordre ou les gardes-chasse puissent éliminer le danger et rédiger un rapport d’incident. Si quelqu’un est blessé dans la collision, assurez-vous de consulter un médecin immédiatement ou le lendemain si les blessures ne sont pas graves. Si vous n’avez pas de réception pour votre téléphone et que personne ne passe pour vous aider, dirigez-vous lentement vers le bâtiment équipé d’un téléphone le plus proche pour obtenir de l’aide. Informez votre compagnie d’assurance en cas de dommage à votre voiture.

Si vous entrez en collision avec un cerf ou un autre gibier et que vous vouliez la viande, appelée « roadkill », vous pouvez vous adresser au garde-chasse. Selon les circonstances, vous pourrez peut-être l’emporter avec vous. Les vers et autres parasites sont un problème avec les animaux sauvages, alors assurez-vous de nettoyer et de préparer soigneusement la viande.

Sécurité face aux animaux sauvages

Si vous rencontrez un animal sauvage en marchant dans votre quartier ou lors d’une randonnée dans la campagne, n’essayez pas de l’attraper, de l’apprivoiser, de le taquiner ou de le blesser. Protégez-vous ainsi que vos animaux de compagnie et votre bétail, bien sûr, mais pas en blessant l’animal sauvage, sauf si cela est absolument nécessaire pour sauver des vies. La plupart des animaux sauvages s’enfuiront si vous criez ou si vous leur jetez une pierre. Certains animaux sauvages sont protégés par la loi, tandis que d’autres pourraient vous blesser, ainsi que vos animaux de compagnie et votre bétail. Vérifiez la réglementation locale.

Vous pouvez attraper certaines maladies au contact des animaux sauvages ou des parasites qui y vivent, notamment la tularémie, la rage et la peste bubonique. Même le moustique peut provoquer des maladies, notamment le virus du Nil occidental, chez les personnes sensibles.