Comment trouver un logement

Vous êtes à la recherche d’un logement ? Les logements sont souvent très onéreux aux États-Unis. Il peut être difficile de trouver un logement agréable dans un quartier sûr. Il se peut également que vous ne sachiez pas très bien comment faire pour trouver un logement. Cette page vous fournit des informations importantes concernant le paiement du loyer et des charges, les relations de bon voisinage et l’accès à la propriété.


maison avec drapeau américain

Pouvoir se loger est important. Aux États-Unis, nous avons un dicton: « Notre chez-nous, c’est là où se trouve notre cœur » (Home is where the heart is). Cela signifie que notre habitation, l’endroit dans lequel nous vivons, symbolise les personnes et les choses que nous aimons. Beaucoup de réfugiés sont fiers de leur nouveau logement. Avoir un endroit sûr et confortable pour vivre vous aidera à vous sentir chez vous aux États-Unis. Les besoins des réfugiés en matière de logement diffèrent d’une famille à l’autre mais vous pouvez faire votre choix parmi de nombreux types de logements.

Les trois modalités d’accès au logement

Location d’un logement

Aux États-Unis, les logements peuvent être soit des appartements (une section fermée au sein d’un bâtiment), soit des maisons indépendantes. Pour louer un logement, vous devez payer une somme donnée (appelée loyer, ou « rent » en anglais) à son propriétaire tous les mois. Vous signerez un contrat de bail, par lequel vous vous engagez à payer votre loyer et les charges éventuelles chaque mois.

Colocation

Colouer un logement signifie louer une maison ou un appartement avec d’autres personnes, appelées colocataires – (« roommates » en anglais), qui vivent dans l’habitation avec vous et votre famille. Cette solution est souvent plus abordable que de louer un logement à vous seul, car vous avez ainsi la possibilité de partager le paiement du loyer ainsi que des charges (électricité, chauffage, etc.). Habituellement, chacun a sa chambre à coucher, et tous se partagent le salon, la cuisine et la salle de bain.

Achat

Acheter un logement coûte cher aux États-Unis. Pour acheter un logement, vous devez en principe avoir économisé de l’argent pour payer un acompte (un pourcentage du coût total du logement) et emprunter de l’argent pour payer le solde (emprunt hypothécaire, ou « mortgage » en anglais). Vous devrez ensuite chaque mois rembourser une partie de l’argent emprunté, en versant votre mensualité à la banque. L’achat d’un logement implique également d’autres dépenses, liées notamment à des polices d’assurance, des taxes et des réparations.

Rechercher un logement

Il est difficile de trouver un logement à louer. Les logements à loyer abordable attirent toujours un grand nombre d’autres personnes intéressées. Si votre budget est limité, vous pouvez envisager deux types de location:

Logement social (“affordable housing”)

Dans les grandes villes ainsi que dans certaines villes plus petites, des organisations caritatives et des agences gouvernementales fournissent des logements aux personnes à faibles revenus. Malheureusement, la liste d’attente est souvent longue pour obtenir un logement social. Toutefois, si de tels logements sont disponibles dans votre région, il est recommandé de se faire inscrire sur la liste d’attente. Une agence d’aide au logement (« housing counseling agency ») peut vous indiquer les logements sociaux disponibles. Renseignez-vous pour savoir où se trouvent les agences publiques locales d’aide au logement et les autres agences d’aide au logement dans votre région.

Vous pouvez également chercher une organisation locale dans votre quartier sur FindHello. Choisissez votre langue, puis choisissez votre ville. Sélectionnez ensuite “Housing & Food” (logement et alimentation). S’il n’y a rien de répertorié pour votre quartier, faites des recherches sur internet. Pour cela, tapez par exemple “affordable housing in [nom de votre ville]”.

FindHello CTA map
FindHello

Utilisez FindHello pour trouver de l’aide et des ressources près de chez vous. Recherchez des conseils en matière d’emploi, des avocats, des services de santé, des cours d’anglais et d’autres services au sein de votre communauté.

Commencez votre recherche

Locations du secteur privé

Les locations à bas coût du secteur privé sont souvent rapidement prises dès que les annonces sont publiées. Vous devrez trouver les meilleurs sites web et médias pour ce type d’annonces et les consulter tous les jours. Certains de ces sites vous permettent de vous inscrire pour recevoir des notifications dès que de nouvelles annonces sont publiées. Voici une liste des meilleurs sites web et applis pour la location d’appartements. Le site Craigslist est le plus utilisé pour les locations. Soyez néanmoins prudent car certaines personnes pourraient essayer de vous escroquer. Certaines annonces sont frauduleuses. Ne communiquez jamais d’informations personnelles et n’envoyez jamais d’argent par internet. Vous n’aurez jamais à payer de loyer avant d’avoir signé votre contrat de bail.

Vous souhaiterez probablement éviter la colocation, en particulier si vous n’êtes pas seul. Envisager la colocation, c’est-à-dire le partage d’un logement avec d’autres personnes, augmentera néanmoins vos chances de trouver un logement. Cela est particulièrement vrai pour les grandes villes, où les loyers sont très élevés. La colocation signifie que vous partagez non seulement le loyer mais aussi tous les autres frais avec d’autres adultes ayant un emploi. La colocation peut vous permettre de vivre dans une habitation plus agréable, plus spacieuse ou dotée d’un jardin, puisqu’en partageant le loyer, vous pourrez louer quelque chose de plus grand.

Location d’un logement: vos droits

Si vous louez un logement, vous disposez de plusieurs droits. Vous avez le droit de vivre dans un endroit qui est propre, salubre (c’est-à-dire, notamment, sans cafards et autres nuisibles), équipé d’un système de chauffage opérationnel et raccordé à l’eau courante. Aux États-Unis, une loi interdit à tout propriétaire d’exercer une quelconque forme de discrimination contre des (candidats) locataires. Cela signifie notamment qu’un propriétaire ne peut pas refuser de vous louer un logement en raison de votre origine ethnique ou de votre religion, par exemple. Il existe également des lois spécifiques dans différents états, qui régissent le nombre de personnes pouvant vivre dans un appartement et ce que le propriétaire doit mettre à leur disposition. Le site web du ministère américain du logement et du développement urbain (hud.gov) fournit différentes ressources sur le logement. Vous pouvez y trouver des informations sur la discrimination en matière de logement et les droits du locataire dans votre état.

Signature d’un contrat de bail

Un contrat de bail est un document écrit que vous signez lorsque vous louez un logement. Il s’agit d’un accord entre vous et le propriétaire du logement. Ce contrat de bail stipule que vous vous engagez à payer le loyer et les charges à temps chaque mois, et que le propriétaire s’engage à mettre à votre disposition un logement sûr et salubre (c’est-à-dire, notamment, sans cafards et autres nuisibles).

Avant de signer

Avant de signer le contrat de bail, assurez-vous d’inspecter le logement avec le propriétaire. C’est ce que l’on appelle « faire l’état des lieux ». Si certains aménagements ou équipements sont défectueux ou cassés, et si le logement est mal entretenu ou sale, demandez au propriétaire de l’indiquer dans le contrat. Vous disposerez ainsi d’une preuve de l’état initial du logement, qui vous permettra plus tard de démontrer que vous n’avez rien endommagé, mal entretenu ou dégradé.

Caution locative

À la signature du contrat, il se peut qu’une caution locative vous soit demandée. Cet argent doit être conservé par le propriétaire jusqu’à votre départ, au cas où vous ne payez par le loyer et au cas où vous dégradez le logement, afin de couvrir les frais occasionnés. Si vous avez payé le loyer chaque mois et que vous avez correctement entretenu le logement, cette caution locative doit vous être restituée lorsque vous déménagez ailleurs. Certains contrats de bail vous imposent de nettoyer les tapis et moquettes afin de pouvoir récupérer la caution locative. Assurez-vous donc de vérifier si les tapis et moquettes ont été nettoyés avant de signer le contrat. Dans la négative, demandez au propriétaire d’indiquer dans le contrat que vous ne devez pas nettoyer les tapis et moquettes. Si vous devez effectivement nettoyer les tapis et moquettes, vous pouvez louer une shampouineuse pour un prix modique, plutôt que de faire appel à une société spécialisée, qui vous coûtera beaucoup plus cher.

Durée du bail

Les contrats de bail sont signés pour plusieurs mois. La plupart d’entre eux couvrent une période de six mois ou un an. Il est cependant possible de signer un contrat de bail renouvelable chaque mois. Cela signifie que vous pouvez déménager à tout moment. En principe, vous devrez toutefois quand même avertir le propriétaire un mois à l’avance lorsque vous avez décidé de déménager, et vous devrez payer le loyer jusqu’au terme du contrat signé.

Obligation de préavis

La plupart des contrats de bail vous imposent de prévenir le propriétaire à l’avance lorsque vous décidez de déménager : c’est ce que l’on appelle un préavis. Si vous décidez de déménager, vérifiez donc votre contrat pour savoir combien de jours à l’avance vous devez prévenir le propriétaire.

Courrier, loyer et charges

Lorsque vous aurez trouvé un logement, vous devrez payer le loyer et les charges à temps. Les factures relatives aux charges (eau, électricité, chauffage, etc.) vous parviendront généralement par courrier.

Loyer

Le loyer est normalement dû le 1er du mois, et le jour de votre emménagement pour le premier mois. Essayez de toujours payer le loyer par chèque plutôt qu’en liquide. Assurez-vous aussi de toujours demander un reçu, afin d’avoir la preuve que vous avez payé.

Courrier

Demandez au propriétaire où se trouve votre boîte à lettres et veillez à régulièrement vérifier si vous avez du courrier. Si vous déménagez, vous devrez remplir un formulaire au bureau de poste pour que votre courrier vous soit envoyé à votre nouvelle adresse.

Services à la collectivité (charges)

En plus du loyer, vous devrez en principe aussi payer les charges, c’est-à-dire l’électricité, le gaz naturel ou le fioul, l’eau, l’internet et la télévision, le téléphone, le service de collecte des déchets, le réseau d’égouts, etc. Il arrive parfois que les charges, ou une partie d’entre elles, soient incluses dans le loyer mais la plupart du temps, vous devrez les payer en plus du loyer. Vous pouvez réduire le montant des charges en réglant votre chauffage sur une température qui n’est pas trop élevée, en portant des vêtements chauds à la maison, de même qu’en éteignant la lumière et en débranchant les appareils électroniques quand vous ne les utilisez pas.

Achat d’une maison

L’achat d’une maison est probablement l’achat le plus important que vous ferez dans votre vie. Cette transaction comporte de nombreux aspects légaux, pour vous, pour la banque et pour la personne qui vend l’habitation. Le ministère américain du logement et du développement urbain (HUD) fournit des informations très utiles pour l’achat de votre première habitation. Il a aussi mis en place différents programmes pour ceux qui achètent leur premier logement ainsi que pour les acheteurs à faibles revenus.

Consultez donc le site de ce ministère (hud.gov) pour en savoir plus sur les programmes d’accès à la propriété (homebuying programs) et les aides dont vous pouvez bénéficier dans votre ville ou votre état.

Smartasset.com fournit des outils très utiles pour vous aider à prendre la meilleure décision dans votre cas : louer ou acheter. Il pourra vous aider à déterminer si vous pouvez vous permettre d’acheter une maison.

Voisinage

Où que vous viviez, il importe toujours d’entretenir de bonnes relations avec vos voisins. Cependant, la nature de ces relations pourrait être différente de ce que vous avez connu dans votre pays d’origine. Par exemple, il se peut que dans votre pays, il soit normal de rendre visite à un voisin à n’importe quelle heure et sans prévenir. Aux États-Unis, en revanche, on donne souvent un coup de fil à un ami ou un voisin avant de lui rendre visite. Vous devriez aussi vous efforcer de respecter vos voisins. Bon nombre d’Américains considèrent leur biens et ce qui leur appartient comme une propriété privée. Ils risquent donc de ne pas apprécier que vous pénétriez dans leur jardin ou que vous gariez votre voiture devant leur maison.

Soyez également attentif au bruit que vous faites. Évitez de faire du bruit entre 20 heures et 8 heures car c’est habituellement durant cette tranche horaire que les gens se reposent aux États-Unis.

Si vous nouez de bonnes relations avec vos voisins, cela peut être bénéfique pour votre famille. Lorsque des personnes emménagent et deviennent vos nouveaux voisins, vous pouvez vous présenter en leur apportant un repas ou des douceurs (chocolats, cookies, etc.).

Si vous avez un problème avec l’un de vos voisins, essayez d’en parler avec lui et d’expliquer la situation. Par exemple, si quelqu’un fait du tapage la nuit, demandez-lui aimablement s’il pourrait faire moins de bruit pour que vos enfants puissent dormir. Si cela ne suffit pas, vous pouvez expliquer le problème à votre propriétaire et lui demander de raisonner votre voisin.