Les femmes au travail

Près de la moitié de la main-d’œuvre aux États-Unis est composée de femmes, mais les femmes au travail peuvent avoir des problèmes. Il est important de se préparer à certaines questions importantes. Découvrez ce qu’il faut faire au sujet de l’écart salarial, du sexisme, du harcèlement sexuel et de la discrimination liée à la grossesse.


femme pointant a l’écran dans une réunion de bureau

Les hommes se font plus d’argent et sont promus plus souvent que les femmes au travail. Il y a moins de directeurs et de présidents qui sont des femmes. Dans le top 500 des entreprises aux États-Unis, seuls 5 pour cent des dirigeants sont des femmes. Il est important d’être préparé aux différences que vous pourrez vivre au travail.

L’écart salarial entre les femmes au travail

Un écart salarial est la différence entre le gain des hommes et celui des femmes. En général, les femmes sont souvent payées 20 % moins que les hommes. Elles sont souvent moins payées pour le même travail. L’écart salarial existe parce que:

  • Plus d’hommes ont un emploi dans les secteurs les plus rentables tels que la médecine et le droit
  • Les femmes doivent parfois s’arrêter pour prendre soin des enfants
  • Les femmes sont moins susceptibles de demander des augmentations

Regarder une vidéo sur l’écart salarial

Ce que vous pouvez faire contre l’écart salarial

Pour des emplois professionnels, vous pouvez demander plus d’argent lorsque vous êtes embauchée. Vous pouvez également demander plus lorsque vous sentez que vous méritez une augmentation.

Les dirigeants peuvent penser que les femmes dans l’environnement professionnel ne sont pas aussi performantes que les hommes. Cependant, ils peuvent ne pas le dire ou même le réaliser. Si vous remarquez un grand écart salarial dans votre lieu de travail, discutez avec votre directeur ou avec le Département des ressources humaines. Si vous êtes un directeur, discutez avec les autres dirigeants dans votre lieu de service. Discutez de la manière de s’assurer que les femmes aient les mêmes opportunités de paiement et d’embauche. Suggérez une formation sur les tendances inconscientes.

Le sexisme

Le sexisme signifie traiter l’homme et la femme différemment. Cela peut arriver à tout le monde, mais la plupart du temps, la femme est traitée de manière négative.

Exemples de sexisme

  • Pas de promotion parce que vous êtes une femme
  • Les hommes vous coupent la parole lors des réunions
  • Votre patron vous appelle par des noms tels que « chérie » ou « mon cœur »

Ce que vous pouvez faire contre le sexisme

Si vous pouvez, parlez à la personne qui vous embête. Dites-lui que vous n’êtes pas à l’aise et que vous voulez que ce comportement s’arrête. Ils peuvent écouter et arrêter ce qu’ils font ou disent. S’ils ne vous écoutent pas ou si vous avez peur de leur parler, allez voir votre patron. Chaque entreprise a une procédure différente. La plupart du temps, votre patron s’adressera au département des ressources humaines (également connu sous le nom de RH). Ils parleront à la personne sexiste et pourraient vous inclure à la conversation. Si votre patron est celui qui fait preuve de discrimination, allez directement en RH.

Le harcèlement sexuel

Le harcèlement sexuel est toute attention, langage ou contact physique que vous n’aimez pas. Le harcèlement sexuel par quelqu’un n’est jamais acceptable. Les femmes sont le plus souvent victimes de harcèlement sexuel de la part des hommes. Le harcèlement sexuel est illégal.

Exemples de harcèlement sexuel

  • Les commentaires sur votre apparence qui vous mettent mal à l’aise
  • Les attouchements que vous n’aimez pas, y compris les câlins
  • Le partage de photos et de vidéos des personnes en pleins ébats sexuels

Ce que vous pouvez faire contre le harcèlement sexuel

Suivez la même procédure que pour la discrimination fondée sur la grossesse. Parlez à la personne et ensuite à votre patron ou au département des ressources humaines. Le harcèlement sexuel des femmes au travail est un problème grave. Les ressources humaines peuvent décider de punir la personne qui vous harcèle. Elle peut être licenciée. Si l’entreprise ne vous aide pas, vous pouvez faire recours à un avocat.

La discrimination fondée sur la grossesse

La discrimination fondée sur la grossesse signifie traiter la femme différemment à cause de sa grossesse ou de son accouchement. La discrimination fondée sur la grossesse est illégale dans les entreprises avec 15 employés ou plus.

Exemples de discrimination fondée sur la grossesse

  • Forcer une femme enceinte à prolonger son congé alors qu’elle ne le souhaite pas
  • Licencier une personne pour avoir extrait du lait maternel au bureau et ne pas avoir d’espace privée pour le faire
  • Ne pas considérer une femme enceinte pour une promotion

Ce que vous pouvez faire contre la discrimination fondée sur la grossesse

Si vos employeurs ne fournissent pas d’espace pour pomper le lait maternel, demandez-leur de le faire. S’ils ne le font pas, parlez à un collègue en qui vous avez confiance. S’ils ont leur propre bureau, demandez si vous pouvez pomper là-bas. La plupart des lieux de travail offrent trois mois de congé pour la grossesse. Si vous voulez retourner au travail et que vous êtes obligé de prendre plus de congés, parlez-en au service des ressources humaines. Expliquez que ne pas revenir n’était pas votre choix. Parlez également aux RH pour toute autre discrimination liée à la grossesse.

Les femmes au travail peuvent réussir!

Les femmes sont près de la moitié de la main-d’œuvre aux États-Unis. Cela signifie que vous êtes une partie très importante de l’économie. Vous pouvez faire face à des défis particuliers, mais les femmes au travail peuvent encore réussir. Si vous voyez qu’une femme est victime de discrimination, elle peut avoir peur de dire quoi que ce soit. Offrez de l’aide si possible et s’il est sécuritaire pour vous de le faire. Il est important que les femmes au travail s’entraident.